Fatima Ghozelane
Sophrologie-Méditation-Qi-Gong Nantes et sa région
Fatima Ghozelane
Sophrologie-Méditation-Qi-Gong Nantes et sa région

La respiration alternée

20 Jan 2023

Un exercice de respiration consciente...

Chaque fois que nous sommes confrontés à une situation stressante, notre coeur s’emballe et la respiration s’accélère… avant même que le stress ne nous envoie son cortège de sensations désagréables, notre respiration s’est déjà modifiée !

Or, plus nous conscientisons ces manifestations, mieux nous pouvons les apprivoiser et apprendre à ne pas nous laisser envahir par elles. Il s’agit bien là d’un entrainement qui – loin d’être facile – nous garantie néanmoins de modifier durablement nos schémas insconscients. 

Vous l’aurez compris, 1ère arrivée, première servie ! La respiration est dans toute Pratique Psycho-Corporelle (PPC), la clef incontournable d’un travail sur soi. Si je ne peux agir directement sur mon émotion et ses manifestations comme stopper le flot de pensées négatives, ralentir mon coeur ou encore assécher mes mains moites, … Je peux toujours agir sur ma respiration. 

A la fois automatique est contrôlable, la respiration est une allié précieuse des techniques de gestion du stress, elle est même - à elle seule - une technique à part entière! On la considère comme l’ancre qui nous ramène toujours au port, notre centre. 

Nadi shodhana pranayama est un exercice de respiration bien connu des pratiquants de yoga et de méditation. Les pranayama sont des exercices de respiration particuliers pour le bien-être du corps et de l’esprit. « Prana » veut dire le souffle et « yama » le contrôle. De même, en Qi Gong qui signifie « Art de maîtriser le souffle », la respiration est coeur de notre pratiques.

Si dans le Yoga nous parlons des nadi (ou circuits énergétiques), le Qi Gong utilise le terme de Méridiens dans lesquelles circule l’énergie… En yoga, comme en Qi gong, la respiration alternée va nous permettre de travailler sur l'équilibre des énergies et nous connecter à l’énergie vitale.

Sur un plan plus physiologique, les effets de cette respiration sont nombreux et immédiats. Nous reprenons le contrôle de notre rythme respiratoire. Plus lent et profond, le souffle paisible apaise le coeur et équilibre nos émotions, permet de retrouver le calme en régulant le système parasympathique, améliore la circulation sanguine et oxygène notre cerveau, nettoie les sinus, … 

Comment pratiquer ?

Si la tradition recommande la postude en lotus ou sur Zafù, avouons qu’elle n’est pas facile à tenir ! De plus vous devez pouvoir la reproduire où que vous soyez. Ce qu’il faut privilégier c’est avant tout l’alignement du corps sans efforts. En effet, comment peut-on bien s’oxygéner si on est complètement recroquevillé ou avachi ! 

Ce pranayama utilise traditionnellement un mudra (une position codifiée et symbolique des mains) mais il est possible de le modifier.

- Poser le pouce droit contre la narine droite, l’index et le majeur tendus entre les sourcils, sans pression. Poser l’annulaire replié contre la narine gauche (inverser si plus à l’aise avec la main gauche). On peut aussi simplement utiliser son pouce et son index en vesion plus simple !
- Inspiration profonde, libérer les narines en relâchant la pression avec douceur.
- Boucher la narine droite et inspirer par la gauche. 
- Faire une légère rétention du souffle.
- Boucher la narine gauche puis expire par celle de droite. Observer une légère rétention de son souffle poumons pleins.
- Inspirer avec la narine droite, puis retenez votre souffle.
- Boucher la narine droite et expirer de la gauche Etc...

https://youtu.be/WxE1IGgQd2E


Derniers articles

La respiration alternée

2023, voeux de Gratitude

Atelier pratique au domaine de Land Rohan

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Medoucine

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.